News
Un peu d'histoire...
Entrainements
Contacts
Inscription

Joueurs
Historique matchs
Stat. Individuelles

Album Photos
 



 Champ. de France: IFK2 à l'arrêt
IFK Paris

IFK 2 a participé au deuxième tour de championnat qui se tenait ce week-end à Amiens. Au programme, deux matchs qui s'annoncaient difficiles mais à notre portée : samedi nous rencontrions les Gladiateurs d'Orléans et dimanche les Nordiques de Tourcoing. Retour sur ce week-end chargé.

 

IFK2 – Orléans

Nous abordons le match avec appréhension. Cela faisait plus d'un an que nous n'avions pas rencontrés l'équipe d'Orléans. Forts de nos 3 lignes complètes, nous entamons le match avec un pressing important afin d'étouffer les Gladiateurs et les empêcher de poser leur jeu. Cette tactique se révèle efficace. Nous allons chercher la balle relativement haut afin de ne laisser aucune chance à nos adversaires expérimentés de développer du jeu. Cependant, sur un mouvement simple mais efficace, les Gladiateurs ouvrent le score sur un shoot lointain, profitant d'un placement défensif approximatif des parisiens. Le premier tiers se termine sur le score de 1-0.

Dans le vestiaire, les consignes sont claires : nous devons être plus rigoureux et dynamiques sur les phases défensives et continuer à presser nos adversaires.

Le deuxième tiers part sur la même physionomie que le premier. Malgré nos assauts, aucune balle ne franchit la ligne des buts, nous permettant de revenir au score. Entre arrêts des gardiens et les cadres des cages, rien n'y fait. Le score n'évolue pas. Sur un mouvement semblable au premier, les Gladiateurs finissent par accroitre l'écart. Nous sommes sonnés. Quasiment dans la foulée, sur une crosse haute, nous arrêtons le jeu persuadés que les arbitres siffleraient : notre naïveté nous coûte un but supplémentaire. Score à la fin du deuxième tiers : 3-0.

À la pause, le coach nous motive : 3 buts, ca se remonte sur un tiers ! C'est donc une équipe frustrée, argneuse et remontée à bloc qui aborde la 3ème période. IFK2 pousse, pousse même fort. Nous développons du beau jeu. Au bout de 9 minutes, nous parvenons enfin à faire sauter la muraille orléanaise qui nous avait posé tant de soucis. Une interception de passe de Christian Helou suivie d'un shoot qui part dans la lucarne opposée débloque enfin notre compteur (et ouvre son compteur de but personnel par la même occasion). Sur une bonne dynamique, nous inscrivons un second but moins d'une minute plus tard. Menés d'un seul but à 9 minutes de la fin, nous y croyons et continuons sur notre lancée. À 4 minutes de la fin, nous concédons une penalité de 2 minutes alors que nous maitrisions le jeu. Réduits à 4 joueurs de champ, nous défendons nos cages pendant 1 minute et 50 secondes avant qu'Orléans ne marque. A deux minutes de la fin, la tâche se complique. Bien que nous ayons sorti le gardien, nous parvenons pas à marquer.

Score au coup de sifflet final : 2-4.

 

IFK2 – Tourcoing

Pour ne pas être distancés dans la course aux play-off, nous ne devons pas perdre ce match. Il commence de la meileure des manières puisque nous ouvrons le score en moins de 10 secondes grâce à Matthieu Guillet. Nous posons notre jeu lors de ce premier tiers. Même si nous nous faisons rejoindre, nous restons sereins et ne paniquons pas. Nous arrivons à marquer à nouveau juste avant la pause et rentrons au vestiaire avec un but d'avance.

Nous devons continuer à poser notre jeu et jouer en passes simples, rester regroupés en défense et mordre chaque balle. Malgré quelques approximations, notre défense pousse le jeu offensif avant de servir un caviar à Jason Gagnon qui d'un tir croisé donne de l'air à IFK2. Nous menons désormais par 2 buts. Mais moins de deux minutes plus tard, Vincent Moyon réduit l'écart sur une passe de Simon Moyon. Comme au premier tiers, nous rentrons au vestiaire avec un but d'avance. Nous devons conserver notre avance et montrer un visage différent car le deuxième tiers était trop brouillon. Les deux capitaines discutent avec les arbitres car a la fin de deuxième période la tension montait entre les deux formations.

Nous remontons sur le terrain avec une avance au tableau d'affichage mais quelque peu crispés. À moins de 10 minutes de la fin, une manque d'attention fait que seuls 4 joueurs dIFK2 sont sur le terrain. La sanction est immédiate, les Nordiques égalisent. Le pressing est important des deux côtés mais Tourcoing finit par marquer : la défense parisienne est surpris par une balle lobée devant les cages qui atterri sur le dos d'un joueur avant de rebondir sur une crosse et de franchir la ligne de but. A 3 minutes de la fin, nous voilà mené au score pour la première fois du match. Nous décidons de sortir notre gardien mais un contre Nordique achève tout espoir de match nul à quelques secondes de la fin. Score final : 3-5.

 

Retour à Paris avec autant de point qu´avant. Ce week-end nous a montré que nous faisions preuve d'un manque de constance dans notre jeu. Bien que nous puissions développer de belles phases de jeu, celles-ci sont entrecoupées par des phases où nous manquons de lucidité. Nous devons travailler sur notre concentration et notre constance, tout en améliorant notre capacité à faire circuler la balle. Cela devra être l'objectif des prochains entrainements pour que nous recollions au classement dès la reprise en février à Orléans.

 

 
 

 Format imprimable Format imprimable

Sujet(s) associé(s) à l'article

IFK Paris