News
Un peu d'histoire...
Entrainements
Contacts
Inscription

Joueurs
Historique matchs
Stat. Individuelles

Album Photos
 



 Actualité: Un bel Eurocup
IFK ParisParmi les cinq prétendants, seuls les deux meilleurs pouvaient se qualifier pour le tour final de l'Eurocup lors du tournoi de qualification en Pologne fin aout. Ainsi c'est une équipe parisienne plus que motivé qui est parti donné son maximum à Zielonka en Pologne. Malgré l'absence de certains joueurs clés, IFK a pu compter sur le renfort de deux nouvelles recrues venues de suède: Edin Dagasan et Roland Pouchot.


IFK Paris débute les qualifications par un match contre L'Aquila championne d'Italie, et entame plutôt bien ce tournoi puisque elle s'impose 6-3 au terme des soixante minutes de jeu, ce match fut l'occasion d'une petit leçon floorballistique de la part du numéro 5: Edin Dagasan, avec 6 points pour son premier match avec IFK Paris.

Le deuxième match n'est pas à négliger contre les Shark champions d'Angleterre. Un match très offensif puisqu'il compte 17 buts au total. Au final, un score de 10-7 en faveur des parisiens avec notamment 2 hattricks de joueurs IFK.

Le troisieme match s'annonce très différent, IFK doit jouer son match le plus incertain dans ces qualifications: Les UC Face Off d'Hollande, en effet une victoire contre les Face off permettrait de s'assurer la deuxième place du classement synonyme de qualification pour l'Eurocup. Il a fallu un long moment avant que l'une des deux équipes prenne l'avantage dans ce match très serré. L'équipe parisienne joue la défensive mais les hollandais finissent progressivement à trouver la parade et atteignent le fond des filets à trois reprises. Malgré une troisieme période dominé par IFK, les parisiens ne marquent qu'un seul but. Score final : 3-1

Les options deviennent donc très limitées, si IFK veux jouer l'eurocup en Norvège il va falloir battre l'équipe hôte qui survole tous ses matchs depuis le début du tournoi: MUKS Zielonka.

Dès l'entrée de jeu les parisiens appliquent des consignes encore plus défensive que la veille, et le moins que l'on puisse dire c'est que cela ne plait pas du tout aux polonais: les assauts à répétition des jeunes joueurs de Zielonka s'écrasent sur la forteresse IFK entourant les cages du gardien Ari Saaranen, qui commande rigoureusement sa défense à coup de "Perkele". Et ce début de match prend une tournure folle quand Edin Dagasan trou la défense adverse et trompe le gardien polonais à deux reprises. A ce moment là du match les encouragement se font rares dans les tribunes du stade avec ses 423 supporters polonais (source : IFF) et ces quelques bruits disparaissent définitivement quand Petrus Kaartinen envoie un missile dans la lucarne adverse et marque le troisième but parisien.


Si le match avait pu s'arrêter au bout de ces douze minutes surréalistes, la fête d'après match aurait surement été inoubliable. Mais les polonais ont décidé de mettre un terme à cette révolution française en enchainant trois buts avant la fin du premier tiers temps et trois autres nouveaux dans le second tiers temps. Durant le derniers tiers temps, les joueurs parisiens ont dû donner leur maximum pour réduire le score finale à 6-4. Les jeunes polonais étaient plus fort, IFK Paris n'ira pas visiter la Norvège mais termine son tournoi sur un très beau match et rentre à Paris sans regret.
 
 

 Format imprimable Format imprimable

Sujet(s) associé(s) à l'article

IFK Paris