News
Un peu d'histoire...
Entrainements
Contacts
Inscription

Joueurs
Historique matchs
Stat. Individuelles

Album Photos
 



 Champ. de France: Si proche du fait historique...
IFK ParisA quelques minutes près la saison du club aurait été parfaite : IFK1 menait 3-2 dans la finale de D1 face aux Trolls d'Annecy depuis la 51ème minute grâce à une réalisation de Stephan Wirries, quand les joueurs d'Annecy parvenaient à égaliser à 5min du terme. Dans un match d'une très haute intensité, les deux équipes se sont rendues coup pour coup pendant plus de 60 minutes. Dans cette ultime rencontre, le jeune espoir Alexi Liedes avait ouvert le score, marquant ainsi son premier point en D1, puis Joakim Nilsson sur une passe de Vojta Slaby permettait aux 2 équipes de revenir à 2-2 avant la fin du 2ème tiers. Malheureusement pour l'IFK, les Trolls ont parfaitement su gérer leurs 2 seules supériorités du match en scorant systématiquement. La prolongation était logique, bien qu'intenable pour les nombreux supporters présents dans les travées du Coliséum d'Amiens. A l'instar de la finale de D2 jouée quelques minutes auparavant, il aura fallu un contre assassin des joueurs haut-savoyards pour remporter le titre. (Trolls d'Annecy vs IFK Paris 1 : 4-3)

Plus tôt dans l'après-midi la finale de D2, qui opposait IFK Paris 2 aux Dragons Bisontins, avait également tenu toutes ses promesses. Retrouver l'équipe de Besançon n'était pas une surprise tant il faut louer la qualité de la formation de leurs jeunes joueurs, tant la présence de IFK Paris 2 avait déjoué tous les pronostics. Tout d'abord c'était la première fois que l'équipe participait aux play-offs pour sa 4ème participation au championnat, mais surtout jamais une équipe 2 n'avait atteint ce stade de la compétition. Pour autant un vrai collectif s'est forgé autour de joueurs d'expérience permettant à tout un groupe d'élever son niveau de jeu. Les bisontins ouvraient le score rapidement avant que Yann De Gouville inscrive deux buts en 70 secondes puis même un triplé peu après la mi-match pour permettre à IFK Paris 2 de mener 3-2. La rigueur défensive et l'engagement sans faille des parisiens bloquaient parfaitement la fougue des Dragons. Pourtant un mauvais but après 6 secondes de jeu dans le 3ème tiers permettait à Besançon de revenir dans le match, et même de prendre l'avantage à la 52ème minute. Alors qu'il ne restait qu'une poignée de secondes à jouer et que notre gardien était sorti pour amener le surnombre devant la cage adverse, d'un tir puissant Niklas Blomgren égalisa ! Les bisontins ne s'en remettront pas, IFK Paris 2 maitrisait la prolongation. Sur une percée lointaine plein axe, Erika Alm transmis la balle au capitaine Bernard Helou, lequel donna une offrande à Sébastien Pierard qui offrait le premier titre de D2 au club ! (IFK Paris 2 vs Dragons Bisontins : 5-4)

Merci à Julien, Jérôme, Sébastien, Sylvain et Linus d'avoir apporter leur expérience et leur coaching à l'équipe 2 tout au long de la saison.

Le club de l'IFK Paris remercie chaleureusement le club des Hoplites d'Ambiani pour l'organisation de cet ultime week-end de la saison ainsi que TV Amiens pour avoir permis des centaines, peut-être des milliers, de personnes de suivre les matchs en direct et en intégralité sur leur site internet.

Le titre échappe pour la 3ème fois d'affilé à l'équipe 1. Elle ira malgré tout représenter la France lors de l'Eurocup du 20 au 24 août en Pologne suite au désistement des Trolls d'Annecy. (plus de détails sur la compétition : http://www.floorball.org/pages/EN/EFCQ-Poland-2014 )
 Champ. de France: Historique : IFK Paris en finale D1 & D2!
IFK ParisL’équipe 1 assure sa place en finale grâce à deux victoires en demies finales contre les Pirates du Rhône. Elle va donc rejoindre l’équipe 2 à Amiens le 24 mars, journée historique pour le club parisien :
  • IFK 1 disputera sa 8eme finale du championnat français
  • tandis qu’IFK 2 transforme sa première apparition dans les playoffs de Division 2 avec une qualification pour la finale !

    Pour sa qualification, IFK 1 se déplaçait à Annecy pour disputer les matchs aller-retour contre Lyon. En s’imposant rapidement en début de ses matchs, et grâce aux grandes prestations de son gardien de but, IFK 1 remporte ses deux matchs 3-0 puis 3-1.

    IFK 2 aura obtenu sa place en finale avec un parcours plus difficile mais haletant. Il aura d’abord fallu battre d’anciens rivaux, les Vikings d’Ericsson, en quart de finale par un score de 5-3, pour ensuite s’imposer en demie contre l’équipe 2 de Lyon au tirs au but (2-2 après prolongations, 5 tab a 4 pour IFK 2).

    A Amiens, IFK 1 sera face aux Trolls d’Annecy, et IFK 2 disputera sa finale contre les Dragons Bisontins.

    Bravo à nos deux équipes pour leur parcours jusqu’à présent ! Il faut maintenant regarder vers l’avant, car seul le dernier match de la saison compte…
  •  Champ. de France: Retour sur les WE de championnat du mois de Février
    IFK Paris
  • IFK Paris 1



    L'équipe 1 assure son titre totalement officieux de champion de la saison régulière lors de son déplacement à Strasbourg grâce à ses deux victoires sur les Trolls d'Annecy et sur les Sentinelles de Strasbourg.

    L'IFK, avec un effectif réduit (3 défenseurs cadres absents), est tout d'abord venu à bout des Trolls également diminués (un joueur dans les buts, des malades et des absents) sur le score de 3-2. Menant 3-0 à quelques minutes de la fin du temps réglementaire, l'équipe 1 voit alors revenir Annecy à une longueur à 30 secondes du buzzer et c'est dans une fin de match survoltée et sous pression que le score reste en l'état.

    Dans le second match du WE, l'IFK se voit mené 3-1 à la mi-match, mais c'est en restant calme que 6 buts sont concrétisées en 10 minutes pour mener 7 à 3 lors de la seconde pause. C'est dans une 3e période équilibrée que se terminera le match avec un score final de 8-3.

    A une rencontre de la fin de la saison régulière, IFK Paris sécurise alors sa première place en restant invaincu et ne peut plus être rejoint. Cette place permet également de se qualifier directement pour les demi-finales à Annecy en évitant le tour piège des quarts de finales.


  • IFK Paris 2



    L'équipe 2 jouait sur le tour de championnat parisien sa survie dans la route aux play-offs de division 2 avec deux rencontres contre le PUC 2 et les Griffons d'Oc (Toulouse)

    Dans la première rencontre face au PUC 2, l'IFK dominateur concrétise finalement peu face à une défense plutôt bien en place de l'autre club de la capitale. Le score final se solde tout de même par 4 à 0 avec le premier blanchissage du portier parisien.

    Le dimanche, c'est un tout autre match que se voient livrer les joueurs de l'équipe 2. Bourrés d'envi, ils dominent la 1ere période face aux Griffons pour mener 1-0 au premier break. Lors de la 2e période, un nouveau match se profile avec le réveil des adversaires et malgré une domination de ses derniers qui ne va aller qu'en augmentant jusqu'à une fin match à ne plus sortir de leur zone défensive, IFK 2 gagne finalement 5-1 grâce à des contres et un réalisme sans précédant.

    IFK Paris 2 se place donc idéalement 2nd de leur poule qu'il faudra conserver lors du dernier WE de championnat pour accéder pour la première fois de leur histoire aux playoffs de la Division 2
  •  Champ. de France: Journees importantes pour IFK
    IFK Paris Journees importantes pour IFK

    Amiens accueille ce week-end la D1. Au programme pour l'IFK, du lourd, du très lourd même. Samedi, les parisiens rencontrent les Phoenix de Wasquehal, meilleure attaque et leader de leur poule avec 7 points engrangés sur les 8 possibles. Dimanche, c'est face au PUC, second de la poule et meilleure défense du championnat, que l'IFK devra s'imposer pour revenir dans la course aux playoffs.

    Allez IFK !!

     Champ. de France: IFK2 à l'arrêt
    IFK Paris

    IFK 2 a participé au deuxième tour de championnat qui se tenait ce week-end à Amiens. Au programme, deux matchs qui s'annoncaient difficiles mais à notre portée : samedi nous rencontrions les Gladiateurs d'Orléans et dimanche les Nordiques de Tourcoing. Retour sur ce week-end chargé.

     

    IFK2 – Orléans

    Nous abordons le match avec appréhension. Cela faisait plus d'un an que nous n'avions pas rencontrés l'équipe d'Orléans. Forts de nos 3 lignes complètes, nous entamons le match avec un pressing important afin d'étouffer les Gladiateurs et les empêcher de poser leur jeu. Cette tactique se révèle efficace. Nous allons chercher la balle relativement haut afin de ne laisser aucune chance à nos adversaires expérimentés de développer du jeu. Cependant, sur un mouvement simple mais efficace, les Gladiateurs ouvrent le score sur un shoot lointain, profitant d'un placement défensif approximatif des parisiens. Le premier tiers se termine sur le score de 1-0.

    Dans le vestiaire, les consignes sont claires : nous devons être plus rigoureux et dynamiques sur les phases défensives et continuer à presser nos adversaires.

    Le deuxième tiers part sur la même physionomie que le premier. Malgré nos assauts, aucune balle ne franchit la ligne des buts, nous permettant de revenir au score. Entre arrêts des gardiens et les cadres des cages, rien n'y fait. Le score n'évolue pas. Sur un mouvement semblable au premier, les Gladiateurs finissent par accroitre l'écart. Nous sommes sonnés. Quasiment dans la foulée, sur une crosse haute, nous arrêtons le jeu persuadés que les arbitres siffleraient : notre naïveté nous coûte un but supplémentaire. Score à la fin du deuxième tiers : 3-0.

    À la pause, le coach nous motive : 3 buts, ca se remonte sur un tiers ! C'est donc une équipe frustrée, argneuse et remontée à bloc qui aborde la 3ème période. IFK2 pousse, pousse même fort. Nous développons du beau jeu. Au bout de 9 minutes, nous parvenons enfin à faire sauter la muraille orléanaise qui nous avait posé tant de soucis. Une interception de passe de Christian Helou suivie d'un shoot qui part dans la lucarne opposée débloque enfin notre compteur (et ouvre son compteur de but personnel par la même occasion). Sur une bonne dynamique, nous inscrivons un second but moins d'une minute plus tard. Menés d'un seul but à 9 minutes de la fin, nous y croyons et continuons sur notre lancée. À 4 minutes de la fin, nous concédons une penalité de 2 minutes alors que nous maitrisions le jeu. Réduits à 4 joueurs de champ, nous défendons nos cages pendant 1 minute et 50 secondes avant qu'Orléans ne marque. A deux minutes de la fin, la tâche se complique. Bien que nous ayons sorti le gardien, nous parvenons pas à marquer.

    Score au coup de sifflet final : 2-4.

     

    IFK2 – Tourcoing

    Pour ne pas être distancés dans la course aux play-off, nous ne devons pas perdre ce match. Il commence de la meileure des manières puisque nous ouvrons le score en moins de 10 secondes grâce à Matthieu Guillet. Nous posons notre jeu lors de ce premier tiers. Même si nous nous faisons rejoindre, nous restons sereins et ne paniquons pas. Nous arrivons à marquer à nouveau juste avant la pause et rentrons au vestiaire avec un but d'avance.

    Nous devons continuer à poser notre jeu et jouer en passes simples, rester regroupés en défense et mordre chaque balle. Malgré quelques approximations, notre défense pousse le jeu offensif avant de servir un caviar à Jason Gagnon qui d'un tir croisé donne de l'air à IFK2. Nous menons désormais par 2 buts. Mais moins de deux minutes plus tard, Vincent Moyon réduit l'écart sur une passe de Simon Moyon. Comme au premier tiers, nous rentrons au vestiaire avec un but d'avance. Nous devons conserver notre avance et montrer un visage différent car le deuxième tiers était trop brouillon. Les deux capitaines discutent avec les arbitres car a la fin de deuxième période la tension montait entre les deux formations.

    Nous remontons sur le terrain avec une avance au tableau d'affichage mais quelque peu crispés. À moins de 10 minutes de la fin, une manque d'attention fait que seuls 4 joueurs dIFK2 sont sur le terrain. La sanction est immédiate, les Nordiques égalisent. Le pressing est important des deux côtés mais Tourcoing finit par marquer : la défense parisienne est surpris par une balle lobée devant les cages qui atterri sur le dos d'un joueur avant de rebondir sur une crosse et de franchir la ligne de but. A 3 minutes de la fin, nous voilà mené au score pour la première fois du match. Nous décidons de sortir notre gardien mais un contre Nordique achève tout espoir de match nul à quelques secondes de la fin. Score final : 3-5.

     

    Retour à Paris avec autant de point qu´avant. Ce week-end nous a montré que nous faisions preuve d'un manque de constance dans notre jeu. Bien que nous puissions développer de belles phases de jeu, celles-ci sont entrecoupées par des phases où nous manquons de lucidité. Nous devons travailler sur notre concentration et notre constance, tout en améliorant notre capacité à faire circuler la balle. Cela devra être l'objectif des prochains entrainements pour que nous recollions au classement dès la reprise en février à Orléans.

     

     
     
     
    Want to try floorball?

    Contact us for more info
    ifkparis@gmail.com

    Join us every Saturday at 5pm :
    at Gymnase Courcelles
    229 rue de Courcelles
    75017 Paris
    M°Porte de Champerret


    And every tuesday at 8.30pm :
    at Gymnase Courcelles
    229 rue de Courcelles
    75017 Paris
    M°Porte de Champerret